A travers, au travers, de travers Terminale option facultative

Les élèves de terminale, option facultatif d’arts plastiques, ont été invité à prendre en compte comme espace de monstration une vitre de la coursive, pour proposer une production plastique qui viendrait dialoguer d’une part avec le lieu et d’autre part avec les termes A Travers / au Travers / de travers.

Certains ont questionner la notion de la lumière – couleur :

 

D’autres, la notion de la couleur-lumière-formes :

ou encore on mit en jeu la question de la  perception (reflet, anamorphose, point de vue…) :

Un travail qui faisait suite aux questionnements induits par l’exposition Oh couleur ! Le design au prisme de la couleur, musée des arts décoratif de Bordeaux. Et qui nous a permis d’aborder en culture artistique :

  • Le vitrail, pratiqué dès l’antiquité, illustré au Moyen Âge, relancé par l’Art nouveau, L’’art des maîtres verriers connaîtra un succès croissant jusqu’à nos jours (Soulage).
  • La peinture sous verre, d’origine populaire, pratiquée par quelques maîtres modernes, dont Kandinsky.
  • La sculpture, au 20 siècle, également fascinée par la transparence, tant dans le choix des matériaux que par le jeu des formes virtuelles.
  • Le verre, emblème de la modernité industrielle et architecturale, enchâssé dans une structure métallique, fut d’abord utilisé pour les serres. Consacré par le succès du Crystal Palace de Joseph Paxton à l’exposition universelle de Londres en 1851, le procédé allait bientôt abriter marchés, halles d’expositions, grands magasins, passages couverts
  • La fenêtre comme sujet de représentation ou encore comme concept (« Finestra » d’Alberti 1435